ARAGON - PREVERT : LE HOULME

Vous êtes ici : Accueil > Productions des élèves > Nos reportages > Corderie Vallois > Le coton dans les industries au XIX ème siècle
publie 2 avril 2005

Le coton dans les industries au XIX ème siècle

JPEG - 137.1 ko
Champ de coton

Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines du cotonnier, un arbuste de la famille des Malvacées. Cette fibre est généralement transformée en fil qui est tissé pour fabriquer des tissus. Le coton est la plus importante des fibres naturelles produites dans le monde. Depuis le XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l’industrialisation et de l’agronomie, la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles).

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Coton

Contrairemenent à la laine, d’origne animale, le coton est d’origine végétale comme le lin.

Le coton est récolté dans un champ sous forme de petites pelotes blanches. Il est ensuite transporté dans une usine qui le nettoie, le compresse et le transforme en balles de 200kg. Il est ensuite transporté par bateau etc...

Au XIXème siecle, c’était les esclaves qui cultivaient le coton.

Le coton est une plante qui pousse au Sud de l’amérique, en Inde, il a besoin de beaucoup de soleil et d’humidité. S’il pleut beaucoup il poussera, mais sera moisi, car il ne supporte pas trop d’humidité et le soleil. Si elle a trop d’eau, elle ne poussera pas ou elle poussera mais on ne pourra pas la cueillir.

Il y avait que des femmes qui cultivaient le coton, elles travaillaient toute la journée, mais pas toute la journée. Elles ne pouvaient pas s’occuper de leurs enfants.