ARAGON - PREVERT : LE HOULME

Vous êtes ici : Accueil > Fête du livre / Concours lecture > 2009 - L’habitat > Les différents types d’habitations

Articles

  • Les différents types d’habitations (Sommaire) - Mai 2009

    L’habitat
    Avoir un toit est essentiel à la plupart des êtres humains, même si ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Déjà les Gaulois redoutaient que le ciel ne leur tombe sur la tête... Depuis toujours, les hommes construisent leurs maisons d’abord avec ce qu’ils peuvent ramasser ou couper autour d’eux. Ensuite la maison devient l’expression de leurs cultures, de leurs croyances et de leur vie sociale. « L’architecture : De la hutte au gratte-ciel – Milan Jeunesse – (...)
  • La hutte nomade - Mai 2009

    C’est l’une des plus anciennes habitations. Il y a 13 000 ans, en Europe de l’Est, dans les régions ou le bois était rare, les chasseurs de mammouths construisaient l’armature de leur hutte avec les os de leurs gibiers et la recouvraient de peaux ou de tourbe.
    Le site de Mezhirich (en Ukraine) : A proximité on a découvert des fosses dont l’utilisation semble avoir été multiple : extraction d’argile ou lieux de stockage ou de rejet. (...)
  • L’abri transportable - Mai 2009

    Pour les peuples anciens, l’abri portable par excellence est la tente. Á l’origine, c’était un arbre dont on enlevait les feuilles, les branches servant ensuite à supporter une enveloppe de peaux, de feutres, de toiles ou de nattes de paille tressée.
    Au centre de l’Amérique du Nord, les tribus indiennes des grandes plaines habitaient des tentes pointues, les tipis, constituées de peaux de bisons tannées et cousues, portées par des perches liées en cône. Celles-ci pouvaient aussi se (...)
  • L’habitat en rond - Mai 2009

    Le cercle serait-il la forme première ? Lorsqu’on fait des fouilles archéologiques, les premières traces d’habitations que l’on retrouve, murs en terre ou en pierre, adoptent généralement la forme d’un cercle. Il y a plusieurs dizaines d’années, l’homme avec une baguette aurait tracé au sol une figure géométrique en tournant sur lui-même.
    En Afrique, il existe la case africaine qui est un travail de construction collectif, un acte de solidarité.
    L’igloo est, lui, la hutte des Inuits ; sur (...)
  • Une maison européenne datant de 4 000 av J.-C - Mai 2009

    Le bois et les branchages constituent la structure de cette maison. Les murs sont faits de torchis (mélange de terre, de paille et d’eau) et la charpente est recouverte de chaume.
    Dans la somme, l’habitat caractéristique est la maison à ossature bois recouverte de torchis.
    Sommaire
  • 5 - Les domus et insulae - Mai 2009

    Au 2ème siècle, Rome comptait un million d’habitants. Dans les insulae, des immeubles collectifs qui pouvaient avoir jusqu’à sept étages. La principale préoccupation des architectes est de gagner en hauteur la place qui manque au sol.
    Les Romains louaient des chambres ou des appartements. Le rez-de-chaussée était souvent occupé par des boutiques.
    D’autres familles vivaient dans des maisons particulières, beaucoup moins nombreuses, les domus. La maison à atrium est la maison romaine (...)
  • Les châteaux forts - Mai 2009

    Édifiés au Moyen-Âge, les châteaux forts étaient le demeure fortifiée des seigneurs qui se partageaient le pouvoir et souhaitaient protéger leurs terres. D’abord construits en bois puis en pierre, ils s’articulaient le plus souvent autour du donjon, dernier refuge défensif pour la garnison. Leur construction pouvait durer jusqu’à vingt ans. Elle nécessitait une main-d’œuvre nombreuse qui pouvait mobiliser jusqu’à 2 000 personnes : maçons, charpentiers, forgerons, tailleurs de pierre, (...)
  • Des châteaux plus résidentiels : Le château de Chambord : - Mai 2009

    En France, les châteaux défensifs du Moyen-Âge cèdent peu à peu la place à de somptueuses résidences royales qui adoptent le goût italien.
    Le château de Chambord, symbole de la Renaissance française, est situé dans la vallée de la Loire, au cœur d’un vaste domaine forestier. C’est uniquement pour venir chasser que le roi François 1er fit construire cette demeure colossale de 440 pièces et 365 cheminées ! Pourtant, il n’y résida que six semaines. On raconte que Léonard de Vinci traça (...)
  • Les gratte-ciel (de l’anglais skyscraper) : - Mai 2009

    L’invention de l’ascenseur et la découverte de l’acier permirent la construction des premiers gratte-ciel, à Chicago, dans les années 1880 (le gratte-ciel est un immeuble dont la hauteur est très supérieure à la moyenne). Une ossature métallique supportait le poids de l’édifice ; libérés de leur rôle porteur, les murs pouvaient s’élever.
    Très vite, les gratte-ciel atteignirent des hauteurs considérables passant de 42 m en 1884 (Home Insurance Building) à 381 m en 1931 (Empire State (...)
  • Les constructions parasismiques : - Mai 2009

    Pour éviter que les gratte-ciel ne s’effondrent lors d’un séisme, leurs fondations sont dotées de différents systèmes d’amortisseurs qui atténuent les secousses.
    De plus, une construction en forme de pyramide résistera mieux à un tremblement de terre. L’architecte Shigeru Ban a conçu des petites maisons pouvant être montées rapidement après une catastrophe (séisme, explosion....) pour servir d’abri temporaire. (...)
  • 10 - les "gratte-terre" - Mai 2009

    Après les gratte-ciel, voici venus ce que certains appellent déjà les « gratte-terre ». Le réseau Alice City, à Tokyo, devrait plonger jusqu’à 300 m sous terre ! Ce grand centre d’affaires et de commerce pourrait accueillir 100 000 personnes. Il serait muni d’un réseau de transports en commun, produirait lui-même son électricité et traiterait les déchets et les eaux usées. Le projet séduit d’autant plus que sous la surface, les effets sismiques sont moindres. À quand les maisons sous terre (...)
  • Une maison intelligente : - Mai 2009

    Elle s’adapte aux trajectoires du soleil pour récupérer le maximum de lumière et de chaleur en hiver et conserver la fraîcheur dans la maison en été.
    Où bien cette maison intelligente est entièrement gérée par la domotique. La domotique participe à l’amélioration de votre confort à l’intérieur tout comme à l’extérieur de votre maison ou appartement. En résumé, il s’agit simplement de confier la gestion d’un certain nombre de tâches à un système automatisé lui même géré par informatique. (...)