ARAGON - PREVERT : LE HOULME

Vous êtes ici : Accueil > L’enfance de l’art > Feuilles d’automne
Feuilles d'automne, par Fany L.
Feuilles d’automne, par Fany L.
publie 29 décembre 2009

A la recherche de nuances et d’impressions

Feuilles d’automne

Commencer à découvrir des techniques pour mieux s’exprimer

Cet exercice est courant à l’école primaire. Souvent, on utilise les feuilles séchées comme tampons, ce qui donne un très bon rendu visuel.

Les objectifs, ici, étaient un peu différents : à la fin de l’année, les élèves devront produire une œuvre pour l’exposition départementale d’arts plastique sur le thème de l’impressionnisme. Il va falloir donc aborder - avec modestie, et petit à petit - la technique de ces peintres.

Avant l’exercice, bien sur, on a demandé aux élèves de ramasser et de faire sécher des feuilles mortes.

On leur propose une grande feuille à dessin A3, sur laquelle ils disposent quelques feuilles mortes, dont ils doivent dessiner le contour au crayon.

Les arrières plans : la terre et le ciel

D’abord, définir une ligne d’horizon ; les élèves découvrent souvent comment ça marche.

Ensuite, poser d’abord le marron des terres et le bleu du ciel.

Puis, avec de la peinture blanche, on va retravailler ce bleu et ce marron en essayant d’aborder la notion de nuance, de travail d’une couleur.

Les feuilles d’automne

On va tenter d’approcher les techniques des impressionnistes. Trois couleurs sont disponibles pour les élèves : jaune, orangé et rouge. Ils peuvent les mélanger, mais on leur conseille de les poser plutôt les unes à côté des autres.

La touche finale : on peut coller une ou plusieurs "vraies" feuilles sur le dessin